Hum! Voici ce que les « hounkou hounkou » peuvent apporter comme conséquence. Depuis la levée du couvre-feu, ce qu’on entend c’est « les Chrétiens n’ont pas fêté Pâques hein, mais les musulmans vont fêter Ramadan », « C’est eux qui sont au pouvoir,oh ! ».

Vraiment y’a des choses qu’il ne faut pas politiser. Vous avez fait jusqu’à, Y’a un imam qui a fait vidéo. Il était fâché dèh ! Il dit que les musulmans aussi, ont perdus plein de choses dans confinement là. Parce que les prières ne se faisaient plus à la mosquée, alors que le premier « Allahou Akbar » de l’imam à une grande vertu spirituelle. Donc qu’on les laisse fêter tranquillement. Que depuis que ce pays là existe là, il y’a eu combien de présidents musulmans? En tout cas, il a prévenu hein! Ceux qui veulent politiser l’affaire là, seront boxés sans gant… »Eh Allah » vous avez fait, l’Imam est devenu « noussi ». « Ko on va fêter piangologo ».

Mais sa petite phrase « On s’en fout des Chrétiens »a crée la polémique. Certains disent qu’il incite à la haine, d’autres par contre l’applaudissent.
Moi ce qui me fait rire, on fait comme si dans ramadan des musulmans là on va pas allé « Côcô » aussi. Laissons le passé derrière nous « Tchai ». Fête là, ça se périme pas. Et puis, qui n’est pas content du couvre feu qui est fini là?

Jocelyne Ozouah Souhainé