Pour devenir Président de la Fédération Ivoirienne de Football, cette année là, c’est pas simple hein! Ouai, il faut avoir le dos solide même.

Avant avant, quand on parlait de ces élections là, presque personne ne s’intéressait à ça. On s’en va dormir, matin quand on se réveille, on dit c’est lui-là qui a gagné ; Et puis c’est fini. Mais cette année là, c’est mal chaud! Sur les réseaux sociaux même, il reste un peu les gens vont se battre. Si c’est pas injures, c’est que c’est malédictions. Une fois que quelqu’un met sa bouche dans cette affaire, pour dire qu’il soutient un candidat, les supporters des autres candidats viennent « grouper » en même temps sur la personne qui a parlé; Peu importe son âge, son statut social ou son expérience sur le sujet.

Je dis oh, calmons-nous un peu. On est entrain de s’insulter cadeau, parce que c’est même pas nous on va voter. Et puis vrai vrai là, c’est pas à cause de ballon qu’on va manquer de respect à papa des gens hein!

Sory Diabaté, Idriss Diallo, Drogba Didier ; Que le meilleur gagne.

Jocelyne Ozouah Souhainé