Didier Drogba ! Qui pourra vite oublier ce nom là ? En tout cas, les Ivoiriens ne sont pas prêts de l’oublier dêh. Hommes, enfants, même les femmes qui n’aiment pas regarder ballon d’habitude-là, s’étaient transformées en supporters grâce à lui. Il nous a fait danser, chanter et vibrer aux couleurs du pays. On a pleuré aussi hein mais comme ‘’Découragement n’est pas Ivoirien’’ On a essayé d’oublier ces moments malheureux. Combien d’artistes ont chanté son nom ? On ne les compte plus. Dans certains maquis, on peut encore entendre ‘’Envoie-moi 2 Drogba là-bas’’ parce qu’ils ont tellement aimé l’homme qu’ils ont donné son nom à l’une des bières les plus populaire du pays. 

Quand il a annoncé sa candidature pour la course à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), les avis étaient partagés. Si certains trouvaient que c’est une bonne chose, qu’un homme de la trempe de Didier Drogba, puisse tenir les rennes de la FIF; d’autres par contre, pensent qu’être un excellent footballeur et une personne populaire ne suffit pas à faire un bon gestionnaire de cette fédération. Dans tous les cas, ce 14 avril 2020, Eugène Diomande, le président du Séwé sport de San- Pédro, a déclaré se retirer de la course à la présidence de la FIF et n’a pas manqué de souligner son soutien total à Didier Drogba. 

L’avenir nous situera.

Par Jocelyne Ozouah  Souhainé